Top

Assurances et création d’entreprise : sortez couverts !

Suite à mon billet Opération colonnes ouvertes chez Business Angel France, vous avez été nombreux à demander un article sur « Quelles assurances minimales prendre quand on crée sa boite ? » Je me suis donc mis en quête d’un pro de l’assurance et voici l’article de Jean-Luc Watine, patron du cabinet d’assurances éponyme.

.

Startups : assurance minimale pour sécurité optimale

L’entrepreneur, à ses débuts, recherche avant tout des clients et des financements pour réaliser son projet d’entreprise. L’assurance lui apparaît alors comme une charge à minimiser ou même à ignorer. Pourtant, de nombreux risques l’attendent. La question est donc de savoir ce qu’il faut ou non assurer. En effet, lorsque l’on crée une entreprise, il est essentiel d’évaluer très tôt la nature des risques encourus et les conséquences financières qu’ils peuvent engendrer. Ceci vous permettra d’arbitrer entre l’auto-assurance (provision, franchise) et le recours à une assurance.Le conseil de Patrick : avant de vous lancer, passez systématiquement par la case assureur. Pour en trouver un, rendez-vous sur Difficile d’être client : le client face aux prestataires de services. 3 assurances prioritaires
  • La Responsabilité Civile professionnelle (RC Pro) est l’assurance-vie de votre startup. En effet, une entreprise a l’obligation de réparer les dommages corporels, matériels ou immatériels qui peuvent être causés à un tiers, par les biens ou les personnes qui dépendent d’elle, au cours de son exploitation. Des exemples ? Défauts de conseil, retards dans la réalisation de vos contrats, perte de documents confiés par vos clients ou partenaires ou même erreurs de frappe, monnaie courante, dans vos propositions. Et n’oubliez pas que l’importance d’un sinistre n’est pas proportionnelle à votre chiffre d’affaires.
Le conseil de Patrick : bien qu’elle ne soit pas toujours obligatoire, ne vous posez pas de question et souscrivez rapidement une RC Pro. D’autant que vos clients vous en demanderont souvent une. Ainsi, chez Juste à temps, un justificatif de notre RC Pro est requis systématiquement pour les réponses aux appels d’offres.
  • La complémentaire santé (mutuelle) : votre santé de patron est primordiale pour le bon fonctionnement de votre entreprise : pensez donc à garantir une éventuelle hospitalisation, jamais prévisible et souvent coûteuse, accompagnée du remboursement des honoraires de votre médecin traitant et des médicaments à vignette bleue, blanche ou orange.
Le conseil de Patrick : déjà que vous n’allez pas vous payez au début, prévenez vous d’un pépin de santé. Tiens, ça me rappelle mes lumbagos à répétition au début de mon aventure entrepreneuriale ! Idéalement, mettez-vous sur la mutuelle de votre conjoint, ça ne vous côutera rien et vous serez couvert.
  • Une assurance homme-clé qui vous sera exigée par votre banque lors d’un accord de prêt ou par vos actionnaires lors d’une levée de fonds. Donc tenez-en compte dans le chiffrage de votre business plan.
Merci, Jean-Luc pour ces précieux conseils.PS : pour info, Jean-Luc tient aussi un blog Business coach finance d’entreprise.

Conclusions de Patrick

Pour ma part, côté assurances, je vous recommande de vous couvrir progressivement. Comme le dit Emmanuel Blachez d’Assuresco : « Vous êtes jeune entrepreneur. Monter une « start-up » suppose une acceptation du risque. Il ne s’agit pas pour autant de prendre des risques inutiles. »  Ainsi, chez Juste à temps, j’ai renforcé mes assurances au fur et à mesure de ma montée en puissance.  Maintenant, j’étais seul dans le capital de l’entreprise. Quant à vous, si vous êtes associé(e) ou que vous levez des fonds, la situation est différente. En effet, vous allez consentir des gros efforts sur vos salaires et avantages et il est normal qu’ils soient compensés par des assurances de type retraite, invalidité… Pensez-y dans vos négos et matérialisez-les dans vos pactes d’actionnaires.

4 Réponses à Assurances et création d’entreprise : sortez couverts !

  1. stef_looknbe 31 octobre 2011 at 1:28 #

    Merci Patrick pour cet article qui m’avait déjà séduit lorsque tu avais proposé de l’écrire il y a quelques semaines.
    Petite note : il manque une assurance qui est la « Multirisque bureaux »…

    Je constate que lorsqu’on crée une entreprise on est souvent acculé par les assureurs (qui s’empressent d’appeler à peine l’activité démarrée). Du coup, difficile de faire la part des choses entre ce qui est utile et ce qui ne l’est pas.

    Personnellement, j’ai cherché en début d’année à me couvrir par une RC Pro et il s’avère qu’aucun assureur ne savait me couvrir en raison de mon activité d’éditeur et exploitant de site Internet. Ce n’est qu’au bout du 5e assureur que j’ai réussi à avoir une proposition. Quand aux prix, ils varient de 1 à 5, c’est impressionnant.

    Pour ce qui est de la santé, les contrats sont souvent complexes à comprendre (surtout les contrats groupe) et donc pas facile de savoir quoi souscrire si on n’a pas la chance de pouvoir utiliser celle de son conjoint.

  2. Pierre-Yves BAILLY 31 octobre 2011 at 10:29 #

    Bonjour à tous,

    Assureur de risques d’entreprise depuis plus de 25 ans, je commence à avoir une petite idée de la question…

    Après analyse des points suivants :
    – les biens de l’entreprise
    – activité
    – statut juridique
    – effectifs

    Votre assureur « entreprise » vous fera une proposition autour des 5 thèmes suivants :

    1/ PROTECTION DU PATRIMOINE DE L ENTREPRISE
    . Multirisques professionnelle (assurance des biens de l’entreprise y compris RC locative et locaux)
    . Flotte automobile (assurance des véhicules de l’entreprise)

    2/ PROTECTION DE L’ACTIVITE ET DE LA PERENNITE DE L’ENTREPRISE
    . RC entreprise (assurance des dommages causés par l’entreprise aux clients et tiers)
    IMPORTANT : Pour les activité de services et de conseil, la garantie doit comporter un volet RC PROFESSIONNELLE (par opposition à la simple RC EXPLOITATION)
    . Garantie des perte d’exploitation (reconstutution de la marge brute de l’entreprise suite à sinistre incendie, vol, degats des eaux,…)

    3/ PROTECTION DES DIRIGEANTS
    . RC DIRIGEANTS (assurance lorsque le dirigeant est mis en cause personnellement)
    . PREVOYANCE des dirigeants (mutuelle, IJ suite arrêt de travail, capital invalidité, décès…)

    4/ PROTECTION ET VALORISATION DES SALARIES
    . Mutuelle et retraite d’entreprise
    . Epargne salariale

    5/ ASSISTANCE
    .Protection juridique (conseil, défenses de vos intérêts amiables et judiciaires)
    . Protection juridique fiscale et sociale (défenses de vos intérêts amiables et judiciaires en cas de contrôle fiscal ou URSSAF)

    POUR UN CREATEUR D ‘ENTREPRISE METTRE EN PLACE LE BLOC DE GARANTIES 1, 2 et 5

    TRES IMPORTANT :
    – ne négligez pas la garantie RC
    – prenez-vous très en avance pour monter votre dossier « assurance » car pour certaines activités en création il est très difficile (voire presque impossible) de trouver des assureurs.
    – adressez-vous à un véritable spécialiste

    Si vous n’arrivez pas à trouver de solution, contactez-moi pour que je vous donne quelques noms de structures qui peuvent vous aider.

    Bon courage

  3. Martial ONA 31 octobre 2011 at 12:12 #

    Ce qu’il faut comprendre aussi c’est que chaque entreprise est unique par la forme juridique, par le statut du dirigeant et par le secteur d’activité. En fonction de chaque situation les meilleures solutions ne seront pas les mêmes.

    Enfin, il y a aussi la trésorerie de l’entreprise. Ce qui est indispensable doit quand même aussi pouvoir être payé.

    C’est un sujet qui nécessite un accompagnement et du conseil.

    A bientôt.

    Martial ONA

  4. Benjamin Bréhin 21 novembre 2011 at 11:40 #

    Bonjour,

    France Angels, fédération nationale des réseaux de Business Angels, vient de signer un partenariat unique avec Allianz afin de répondre à la problématique des assurances et cela aussi bien du côté des Business Angels que celui des entrepreneurs.

    Pour illustrer ce partenariat, vous pouvez notamment trouver le guide de l’assurance pour les créateurs d’entreprise dans la boîte à outils du site de France Angels (lien direct : )

    N’hésitez pas à consulter le nouveau site qui est riche en guide et outils pratiques !

Laisser un commentaire