Top

Difficile d’être client : Interview du CEO de Companeo

Article de Stéphane CastellaniSuite à la série « Difficile d’être client : le client face aux prestataires de services », nous avons demandé à Laurent Horwitz, co-créateur et CEO de Companeo, de partager avec vous son expérience dans la gestion de la mise en relation « clients/fournisseurs ».

1.Bonjour Laurent Horwitz, merci de nous présenter Companeo en quelques mots et quelques chiffres.Nous avons lancé Companeo en 2000 pour aider les Tpe-Pme à trouver des fournisseurs et prestataires dans 150 domaines de la vie courante de l’entreprise. Companeo est devenue la premiere place de marché en Europe, dédiée aux petites entreprises. Nous sommes maintenant 160 personnes, basées à Suresnes, Londres, Bruxelles, Amsterdam et bientot Cologne. Plus d’1 million d’entreprises utilisent la plateforme Companeo et près de 5000 fournisseurs/prestataires y sont réferencés.2.Pourquoi est-il difficile selon vous de trouver un fournisseur, notamment quand on crée son entreprise ?Pour un créateur d’entreprise, trouver un prestataire peut être effectivement  un exercice délicat par :
  • manque de temps : dans la phase de démarrage, un créateur doit « tout faire »,  avec peu de ressources.
  • manque d’expérience : gérer ses payes, faire un site web, équiper ses bureaux… Souvent, c’est la première fois pour un créateur d’entreprise.
Pour les prestataires, les besoins d’une jeune entreprise sont alors délicats à évaluer. Peu nombreux sont les prestataires en France qui ont des offres réellement adaptées à cette cible, dont les besoins sont tres évolutifs et les moyens financiers bien sur limités.Il est important de distinguer la phase où la société est encore au stade du projet : la plupart des prestataires préférent attendre la création effective de la structure avant de rentrer dans une réelle relation commerciale.Chez Companeo, nous faisons en sorte de trouver des prestataires à même de répondre aux besoins des jeunes entreprises et de les aider à faire le bon choix.3.Dans quels cas conseillez-vous d’externaliser une prestation plutôt que de la réaliser en interne ?Quand la prestation ne fait pas partie du « core business », pour une jeune société, l’externalisation est très souvent la meilleure solution. Dans les pays anglo-saxons, l’outsourcing s’est généralisé dans de très nombreux domaines. En phase de démarrage, vous y gagnez en souplesse, et ensuite pour une montée …ou une descente en charge. Vous pourrez vous appuyer sur le savoir-faire d’un spécialiste et gagnerez du temps de mise en place.4.Quels sont vos conseils pour qu’une relation avec un prestataire de services se passe bien ?Comme vos articles l’illustrent bien, réussir sa relation avec un prestataire peut être difficile. Le point de départ est important : il convient de bien choisir ! Ceci consiste avant tout à :
  • bien définir ses besoins : grâce à des questionnaires permettant de bien cibler sa demande, à des guides d’achats et autres checklists, vous trouverez des outils qui ont fait leurs preuves  sur companeo.com
  • comparer : en rencontrant plusieurs prestataires, vous pourrez évaluer leurs compétences, leur prix et leur motivation.
  • s’engager : une fois que vous avez choisi, préparez-vous à passer du temps avec lui pour l’aider dans ses missions, et ceci quel que soit le domaine !
Merci Laurent et bravo pour cette belle success story chez Companeo !
Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire