Top

Guy Kawasaki, l’enchanteur

Non, cette photo n’est pas un montage. Après vous avoir fait connaître Guy Kawasaki, je l’ai rencontré grâce à emailvision que je remercie au passage. En effet, cette société organisait une conférence à l’occasion de la sortie en France de son dernier livre.

Avant d’évoquer son dernier opus, Guy nous a parlé de la manière dont il utilise les réseaux sociaux, notamment twitter. En 2008, au lancement, Guy a trouvé (comme moi…) ce nouveau service stupide. En effet, quel intérêt de parler de son chat ou autre baliverne ? Et puis (encore comme moi), il s’est vite rendu compte que c’était un formidable outil de recherche, de veille et de communication. Et le succès est au rendez-vous avec 330.000 followers aujourd’hui (presque comme moi et mes 722 abonnés de @businessangelfr). Au passage, 2 conseils de Guy concernant twitter :

  1. n’utilisez pas complètement les 140 caractères autorisés dans vos tweets pour rendre possible l’insertion de commentaires par vos followers dans leurs retweets.
  2. rediffusez vos tweets (Guy le fait 4 fois avec sensiblement le même impact à chaque envoi).

 

Ensuite Guy, aux côtés de Marylène Delbourg-Delphis, la patronne des excellentes éditions Diateino, nous a présenté « L’Art de l’enchantement » ou « Comment influencer les coeurs, les esprits et les actes ».

J’en reprends ici l’introduction : « Ce livre s’adresse à ceux qui voient la vie comme un champ de possibles. Ils contribuent à travers une cause (un produit, un service, une organisation, ou une idée) à rendre le monde meilleur. Ils savent que dans un univers de mass media de medias sociaux et de publicité, il faut davantage que des relations instantanées, superficielles et temporaires pour que les choses se fassent. » 

Avant de vous laisser, un bonus spécial pour vous lectrices et lecteurs sur la manière de lancer un produit en utilisant les medias sociaux. C’est ICI

Avec tous mes remerciements au mensch Guy qui nous montre que pour recevoir (de l’argent, de la notoriété…) il faut d’abord donner (des conseils, de l’aide…) comme nous (avec Stéphane Castellani) essayons modestement de le faire chez Business Angel France.

Patrick

Une Réponse à Guy Kawasaki, l’enchanteur

  1. Emmanuel 16 mai 2011 at 12:14 #

    J’étais présent à sa superbe conférence à’ ESCP organisée par Diateino … j’en ai profité pour en sortir avec une petite dédicace de mon exemplaire d’Enchantement 😉

    J’en ai également profité pour faire un petit billet son célèbre principe 10,20,30 :

    Plein de bon conseils pour les jeunes entrepreneurs.

    Guy a vraiment un charisme extraordinaire.

    Concernant son conseil sur Twitter (4 posts par jour du même tweet), je pense qu’il n’est valable que sur un compte qui a son volume et une audience aussi internationale.
    Guy a des problématiques de fuseaux d’horaires qu’un tweeter francophone n’a pas 🙂

Laisser un commentaire