Top

Startups : Keep It Simple, Stupid !

Article d’Emmanuel Françoise dans le cadre de sa chronique My startup story™    Connaissez-vous le principe KISS?

 kiss

Cela évoquera sûrement à certains d’entre vous un groupe célèbre de Hard-Rock/Metal dont les membres sont costumés et maquillés… Mais point de “I Was Made For Lovin’ You” au programme d’aujourd’hui, nous allons plutôt aborder la théorie du développement de produits, plutôt que celle du meilleur déhanché. KISS veut dire « Keep It Simple, Stupid » que l’on pourrait traduire littéralement par « Faisons le simple et stupide ». La traduction « mot à mot »  n’étant pas toujours fiable, je préfère “Faire des produits simples à utiliser et à maintenir” . Vous me demanderez alors : “Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?” Justement, c’est plus compliqué que ça en a l’air.  En effet, les entreprises cherchent souvent à faire évoluer leurs produits alors que leurs clients ne le demandent pas. Votre version 7 est parfaite et stable et les clients l’adorent… Mais (car il y a toujours un “mais”) c’était sans compter sur ces gars du marketing, qui aimeraient quand même leur vendre une version 8 extraordinaire. Version évoluée certes, mais où les clients perdront tous leurs repères… en échange de 90 euros seulement ! Pourquoi ajouter des fonctions que personne n’a demandé ? Le temps passé à optimiser les fonctionnalités de base de votre produit ou à mettre en place un processus d’abonnement sera plus utile que celui alloué à développer un outil graphique en ligne, où l’utilisateur pourra éditer son avatar en 3 dimensions. Attention, « simple » ne veut pas dire « pauvre ». Quel meilleur exemple de simplicité que l’outil de recherche de Google ? Une page blanche, un logo, un champ de recherche et un bouton « rechercher ». Un site sobre, fonctionnel, rapide et efficace. Ni météo, ni horoscope, ni football ou encore moins de conseils sexualité en page d’accueil… et pourtant, cela semble générer du chiffre d’affaires et plaire aux utilisateurs. Quelle surprise ! Vous pensez encore que l’image de votre entreprise est représentée par un macaron « nouvelle version 2015 » sur la boite de votre produit, ou dans la rubrique « Dossier de Presse » de votre site web ? Pour moi, ça a autant de valeur qu’un “vu à la TV” placé sur des produits dédiés à la grande distribution. Un bon produit doit être simple et efficace. Qui a envie d’utiliser (et surtout de payer) pour quelque chose de compliqué à utiliser et/ou comprendre ?  Cela semble plein de bon sens, mais pourtant ! Il y a quelques minutes encore, un satané pré-roll vidéo a essayé de me vendre un appareil photo en me ventant sa connectivité Wifi… Mouaip. Si vraiment vous voulez faire évoluer votre produit, écoutez vos utilisateurs ! Offrez leurs des outils de communication comme UserVoice (que j’utilise pour Uplike) ou GetSatisfaction.  Construisez, suivez et animez votre communauté Twitter et Facebook,  répondez à vos emails, et impliquez ainsi vos utilisateurs en les faisant participer aux évolutions de votre produit. Vous pourrez ainsi identifier de nombreux besoins et recueillir des suggestions souvent très pertinentes sur des prochaines fonctionnalités réellement utiles. Vous vous rendrez vite compte que 100 utilisateurs de votre produit sont bien plus efficaces en propositions d’innovations que cette agence de conseil en marketing et ergonomie qui vous propose un contrat à 90.000€  pour « re-penser » la version et le « branding » de votre produit. Comme le disait Léonard de Vinci :  « La simplicité est la sophistication suprême. »   A bon entendeur, Kiss ! Emmanuel https://botnation.ai/fr/ https://twitter.com/f_emmanuel  

5 Réponses à Startups : Keep It Simple, Stupid !

  1. Sylvain Lepoutre 25 avril 2013 at 22:19 #

    Chez MoveeGo, on a lancé une enquête de satisfaction du premier stabilisateur de caméra que nous avions sorti à tous nos clients.
    Nous avons eu environ 20% de réponse avec dans les champs texte des détails précieux pour le développement de la nouvelle version du SteadeeGo.

    Pour les motiver à répondre (et à argumenter), mon collègue Thomas avait suggéré que 5 d’entre eux seraient tirés au sort pour recevoir gratuitement un prototype de la nouvelle version en échange de leur retour constructif.

    On est gagnants à tous les niveaux (taux de réponse, argumentation détaillée, retour utilisateur sur le nouveau proto) pour un coût d’environ 5 protos + frais de port…

    Le point le plus important à leurs yeux ? Il fallait simplifier l’équilibrage… Venait ensuite le design et enfin la qualité des matériaux. Aucune demande d’ajout de fonctions ou de complexité à apporter au produit…

    Très bon article donc auquel je viens ajouter notre modeste expérience.
    Ne pas oublier également que pour la communication sur le produit, il faudra tant que possible mettre en avant un seul et unique argument. Plus il y a de fonctions, plus le message devient confus et inspirera la méfiance.

  2. Emmanuel 26 avril 2013 at 10:33 #

    Merci beaucoup Sylvain pour ce retour d’expérience.

    Et au passage je suis heureux pour toi du succès de MoveeGo, nous nous croisons virtuellement de plusieurs années à présent, il faudra penser un jour à le faire dans la « vie réelle »… même si Internet est bien réel 🙂

  3. Cédric Labeau 26 avril 2013 at 14:11 #

    Excellent article…simple et efficace 🙂

    Je te suis entièrement sur ce point de vue. Je pense que dans le web ce conseil est d’autant plus important.

    Il est tellement facile de « zapper » une page qu’il faut savoir être simple et percutant à la fois pour éviter de faire fuir des utilisateurs potentiels.

    Sincèrement, si je ne comprends pas le but et le fonctionnement d’un site web en 10 secondes, je ne m’attarde pas dessus. Et je ne pense pas être un cas unique (enfin j’espère!)

    C’est pour ça qu’il faut simplifier au maximum. Et c’est sûrement beaucoup plus difficile que ce qu’on croit!

  4. Seb @Onetous 15 mai 2013 at 20:44 #

    Tout à fait d’accord. On le constate d’ailleurs avec Onetous.com
    Après avoir passés pas mal de mois à se concentrer sur la proposition de valeur, la technologie et le développement des fonctionnalités, nous planchons actuellement sur l’interface, en contact direct avec nos utilisateurs (qui testent les releases hebdomadaires de cette interface et nous apportent des critiques constructives, via UserVoice justement, et que l’on prend en compte dans les releases suivantes).
    Le constat était simple : bien que le produit est puissant et performant, notre proposition de valeur (et sa compréhension immédiate par l’internaute) n’est pas assez simple, tout comme l’utilisation (ergonomie, UX).
    Un super produit, basé sur un super concept et de super fonctionnalités derrière n’a aujourd’hui que peu d’impact sans simplicité et design, bref sans l’enrobage. Pire, je pense qu’un produit moins performant ou moins utile peut connaitre un meilleur succès pour peu qu’il soit simple et « beau ».
    Je confirme un point essentiel : je pense que le plus difficile est justement de faire simple. Mais je suis aussi persuadé que c’est un avantage concurrentiel indéniable dans le monde du Web, dont les utilisateurs sont devenus des adeptes du « zapping ».
    Verdict de nos itérations avec le lancement en juin d’une interface épurée complètement refondue (mais tout autant fonctionnelle).

Laisser un commentaire